Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 15:29
Bizon futé l'avait annoncé, la route de ces retours de vacances était chargée ! Après avoir bien profité d'une semaine de repos en Bretagne (pour être sûrs d'avoir du soleil ; si,si !), nous sommes rentrés hier après-midi.

L'arrivée, comme toujours (et comme tout le monde) s'est faite dans l'excitation des enfants de retrouver chambre, jeux et petits secrets. Quant aux parents - comme la majorité des parents - une fois la voiture débarrassée de ses valises de linge sale, de ses paquets de gâteaux vides (mais pas des miettes hélas !), de ses magnifiques cailloux ou coquillages ramassés sur la plage et amassés
avec application dans les vide-poches des portières, c'est d'une boisson fraîche, d'un bon fauteuil et d'un peu de calme dont ils ont envie.

Enfin... pour la plupart...

Car, quand ledit parent est un bricoleur...



Il s'empresse alors de remettre son bleu de travail pour aller voir si ses outils fonctionnent toujours et si son chantier n'a pas avancé tout seul en son absence... (on ne sait jamais, un voisin compatissant ou un miracle...)

Partager cet article

Repost 0

commentaires