Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 18:27
Chers fidèles lecteurs,

Nous avons l'immense regret de vous annoncer que vous lisez les dernières pages de ce blog. En effet, nos travaux étant achevés, ce blog n'a plus de raison d'être et je dois dire que c'est avec un certain plaisir que je le cloturerai d'ici quelques jours. Imaginez, après 28 ans de travaux !

Nous sommes heureux que nos petits-enfants puissent enfin profiter du jardin ! Eh puis, vous imaginez bien que mon courageux Dindon, à plus de 60 ans, a d'autres projets que notre nid douillet : comme il doit encore bosser 15 ans et que la pub n'est plus que l'ombre d'elle-même, il s'installe à son compte comme conseiller en brico-dindonneries (label déposé) ; j'aime l'idée que la poussière et le bruit s'exportent chez d'autres !

Donc, vous trouverez ci-dessous, notre dernier traditionnel et désormais célèbre tableau prévisionnel des voeux dindonnesques !
 

Excellente année à tous !

  VOEUX

Prévisionnel 2008

Réalisé 2008

Prévisionnel 2009

Famille Avoir une chambre pour les parents 100% 100% -
  Imprévus 10% 20% 10%
  Faire une pause hivernale familiale 100% 100% -
Maître Dindon Bricoler 50% 110% 50%
  Faire du VTT 50% 30% 50%
  Faire de la planche à voile 80% 40% 50%
  Ecouter de la musique 120% 80% 100%
  Finir l'étage 70% 75% 100%
Mme Dindon Changer d’orientation professionnelle - reprise études 100% 130% -
  ouvrir un cabinet d'écrivain public 100% 50% 100%
  Faire de l’encadrement d’art (cours, commandes, créations…) 25% 2% 10%
  pendre quelques cadres     100%
  mettre des rideaux aux fenêtres     100%
Aînée garder ma chambre rangée 50% 50% 50%
  devenir une pré-ados 100% 50% 75%
  avoir une armoire plus fonctionnelle 100% 100% -
  faire un voyage en Angleterre avec le collège - - 100%
Puînée Faire un voyage en famille 100% 100% -
  Aller au zoo 100% 100% -
  Faire ma première communion 100% 100% -
  passer en 6me dans le collège de mon choix     100%
  voir mon amie Mél.     100%
Fiston faire du vélo sans roulettes 100% 100% -
  inviter mes copains à la maison 70% 100% 75%
  faire de la musique     100%
  passer en CP     100%
Bricolage maison Bricolage 80% 120% 70%
  Jardinage 100% 50% 100%
  Chambre pour les parents 100% 100% -
  wc de l'étage 100% 100%  
  couloir 100% 85% 100%
  douche de l'étage (à faire) 100% 0% 100%
  cage d'escalier à rénover 10% 3% 100%
  salle-à-manger  100% 0% 100%
  finir le parquet du RDC 100% 0% 100%
  débétonner le jardin - - 100%

En bricolage, il faut TOUJOURS savoir se projeter de l'avant ! Mais revenons sur terre, vu les taux de réalisation ci-dessus, nous en avons encore pour quelques mois ou saisons...


 

Repost 0
26 décembre 2007 3 26 /12 /décembre /2007 18:14

C'est important de faire le point une fois l'an !

Bon an, mal an, notre maison avance et nos voeux avec...

Belle et heureuse année à tous nos fidèles lecteurs !

undefined

 

 

Repost 0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 19:37

CA Y EST ! Je suis en vacances : pas de mari, pas d'enfants pendant 10 jours ! Une vraie vie de Mars.

La semaine, je vais bosser (ça, c'est Mars). Je rentre en passant par le centre commercial où j'en profite pour "prendre le temps de faire du shopping" (d'accord, c'est pas très "Mars"...).

Puis, je rentre chez moi et je bricole (ça, c'est Mars) jusqu'à la nuit tombée en écoutant mes airs de musique préférés : Calogero, Bruel, Brassens et autre Brel (d'accord, c'est toujours pas très "Mars"...). Au bout de quelques minutes, je me rends compte que j'ai gardé mes habits "habillés" (très Mars) et mon petit collier ; je pense au discours que j'aurais tenu à mon Mars de mari et, après hésitation et avec un sourire narquois, je joue la carte Mars à fond et achève finalement mon oeuvre sans me changer en prenant garde de ne pas me salir.

Bien sûr, quand on bricole, on n'a pas le temps de ranger (c'est très Mars) et peu à peu, mes bols de soupe (pas Mars), mes tupperwares de salades de haricots ou tomates (pas Mars) et mes tasses de thé matinales (pas Mars) s'entassent dans l'évier. Au bout de trois jours, je craque et range le lave-vaisselle. Pas facile tous les jours de jouer les Mars.

Pendant ce temps, mon Mars de mari joue les Vénus en s'occupant des enfants : "la grande ne mange pas grand chose, le petit se couche tard, ils sont super contents !" Pas facile de lâcher pour une Vénus... "Le petit a vomi ce matin, il est un peu fiévreux ; qu'est-ce que je dois lui donner ?". Vraiment pas facile...

Je garde néanmoins le cap Mars. C'est le week-end. Mon planning est établi minute par minute (très Mars) : je file chez Casto (très Mars) chercher la peinture qu'il me manque pour finir la salle-de-bain, puis je m'installe devant le garage et commence à poncer les fenêtres avec la super "multimaster Fein" (qui est au bricoleur ce qu'est un robot multifonction Kenwood toutes options à la cuisinière !), toute neuve de Mars. Puis je prends la Dremmel (qui est au bricoleur ce qu'est le mini hâchoir Seb à la cuisinière) et je ponce les charnières (très Mars). Travail bien préparé, peinture gagnée ! "Mais tu as pensé à poncer les charnières ? Quoi ? Tu as utilisé (sous-entendu, tu as su utiliser) MA Dremmel ? " Pas facile de lâcher pour un Mars...

Pendant que la peinture sèche, je ne perds pas une minute (très Mars). Je défais tous les lits de la maison et lave couettes, draps et couvertures (d'accord, pas très Mars...). Il fait miraculeusement chaud en ce week-end de début août.

C'est tellement agréable ! Ce serait trop bête de ne pas en profiter. Je prépare la suite de mon travail (très Mars) : bâcher, mettre des scotchs de protection, préparer peintures et pinceaux...

Il fait vraiment très beau... Je m'octroye une pause estivale (d'accord, pas Mars du tout !), tellement délicieuse, assise sur une chaise de jardin, les pieds sur la table à admirer mon rosier se découpant sur le bleu azur du ciel. Hummmm ! C'est pas beau la vie ! On ne se refait pas...

La journée se finit avec la peinture et la cinquième lessive étendue, l'heure de ranger. Mon planning a parfaitement été tenu (très Mars). Fatalement, quand on se concentre sur une chose, le reste ne se fait pas tout seul : le salon est en désordre (très Mars), plein de linge à plier, repasser et ranger (pas Mars du tout).

Mon expérience martienne a été instructive mais la Vénus que je suis a vite repris le dessus pour les quelques jours qui me restaient avant de retrouver ma tribu. Au programme de mes dernières soirées de célibataire après le boulot : grand rangement de rentrée, poussière et ménage annuel !

Vénus est vraiment de retour !

 

 

Repost 0
8 août 2007 3 08 /08 /août /2007 19:29

Passé le plaisir du retour à la maison, des retrouvailles et de la visite des dernières avancées du chantier, la Vénus que je suis a rapidement repris ses travers de maîtresse de maison, en observant toutes les anomalies laissées par mon Mars de mari, qui pourtant m'affirme avoir passé 4 heures à ranger avant mon arrivée ("tu sais, on peut très bien vivre comme ça !")

 

 

Outre le wc dans le séjour,

 

la poussière a lâchement profité de mon absence pour venir squatter à nouveau les meubles

et même l'aspirateur s'y est fait prendre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me faufile jusqu'à la cuisine et découvre le menu des derniers repas sur la table de la cuisine et dans l'évier.  

 

 

 

 

 

 

Suis-je une maniaque de la propreté ou y a-t-il vraiment un monde entre Mars et Vénus ?


C'est décidé, cette semaine, Mars prend ma place de Vénus auprès des enfants, et moi, celle de Mars dans les travaux !

A suivre...

 

 

Repost 0
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 14:41

Le jour perce à travers le store du vélux. Je m'étire, profitant paresseusement encore quelques instants de la tiédeur de mes draps. Mon fils saute dans mes bras "c'est à quelle heure le petit déjeuner ?". Je regarde l'heure : 9h00 ! Oups, je ne suis pas en avance au boulot ce matin ! Nous descendons ensemble prendre le petit déjeuner, rapidement rejoints par les filles aux visages encore ensommeillés.

9h22 : je suis douchée et pomponnée. Mon fils est également habillé. Je donne les dernières instructions aux filles pour la matinée et je file au boulot.

9h24 : j'allume l'ordinateur et commence à travailler (quand la connexion se fait sans problème car au fin fond de la campagne charentaise, l'ADSL est parfois "bas débit").

13h17 : mes parents me convient à passer à table (que les enfants ont mise finalement, en râlant comme toujours, et après plusieurs rappels). Les pieds sous la table, quel bonheur !

13h53 : encore quelques "fôtes" à corriger, quelques incohérences à rectifier et j'ai fini pour aujourd'hui. J'éteins mon outil de travail et m'étire (encore). J'ai bien bossé aujourd'hui ! Fini boulot....

Les enfants courent dans le jardin, font de la balançoire, et entreprennent finalement d'aller se baigner dans la piscine. Les enfants, c'est mignon petits, mais c'est tellement bien quand ils grandissent et s'occupent tout seuls ! Je prends le roman fermé tardivement la veille et dont les pages mystérieuses demandent à être tournées pour poursuivre la découverte de ses personnages sybillins.

La tête à l'ombre, assise sur une chaise de jardin, les jambes allongées sur le muret qui me fait face, je regarde les enfants jouer et nager. Je ferme un instant les yeux pour profiter de ce moment de tranquillité absolue et ouvre grand mes sens. L'odeur de l'herbe fraîchement tondue taquine mes narines et me replonge instantanément dans la ferme basque, symbole des vacances de mon enfance et de tant de souvenirs de cartes postales, forcément un peu idéalisés par les années mais tellement doux.

Un souffle léger caresse mon visage et mes bras chauffés par un soleil enfin estival. Un petit frisson parcourt ma peau ; hummmmm !... Aujourd'hui, c'est l'été ! Un insecte volant non identifié me le confirme en ajoutant son bruit à celui plus lointain d'un tracteur qui fait les foins et à celui très présent des enfants dans la piscine. Pour un peu, on se croirait dans un film de pub pour lessive. Repos....

Ne plus être dans un bureau gris, ne plus mettre une heure pour y aller et une autre pour revenir, ne plus courir pour être à l'heure, c'est les vacances ! Ne pas être complètement disponible, ne pas être totalement détendue, ne pas profiter des uns et des autres autant qu'on le voudrait, s'énerver derrière un clavier ou contre une machine récalcitrante, c'est des vacances ?

A mi-chemin entre boulot et vacances et à l'heure où l'on parle des dimanches travaillés, j'ai essayé cette année, en avant première, les "vacances travaillées", un nouveau concept qui, comme bien des nouveautés, a ses inconvénients et ses avantages. Côté boulot : efficace ; côté vacances : un peu frustrant. Jamais content !

Repost 0
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 12:56

 

Ce sont les vacances.... des enfants !

Pour la troisième année consécutive, nos vacances sont un peu compliquées entre chantier qu'il faut avancer (vous savez, le fameux "Club de vacances à la mode" et travail maternel repris il y a quelques mois.

Les enfants sont, depuis début juillet, gardés par leurs courageux grands-parents, qui, soucieux de reproduire au maximum notre univers familial quotidien pour ne pas trop les dépayser, ont décidé d'agrandir leur maison !

 

 

 

 

 

 

C'était déjà eux qui nous copiaient il y a un an  http://bergere.over-blog.org/article-4393474.html !

 

 

En experts, nous admirons la qualité du travail  

 

 

: voyez cette qualité de joints !

 

 

 

tout comme la beauté de cette dalle !  

 

 

 

 

 

 

Il n'y a pas à dire : en province, le travail est de belle qualité, à rendre jaloux les franciliens que nous sommes !

Néanmoins, la vision du travail qu'il reste à effectuer  nous permet de réaliser

 

à quel point nous avons avancé depuis un an

 

quand nous en étions, à peu de choses près, au même point !

 

Repost 0
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 20:51

 "euh, on est sûr pour la couleur, là ??!"

 

 

 

Ben, on essaie quand même : ça ne rend jamais pareil !!?

 

Ouaip ! Pas si mal ! Bien sûr, faut voir avec les meubles...

Repost 0
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 11:32

 

Chers tous,

Une nouvelle page va bientôt se tourner : la chambre du fiston est en bonne voie.

en juillet dernier, on avait ça :

 






















En octobre, on en était là :

 

Décembre, on s'y croyait déjà :

 

Mars/avril : on était encore là.

et aujourd'hui, l'échafaudage a été démonté avec joie !

 

 

 























































 

 

Il ne manque... plus que : 

1/ une touche de couleur sur deux murs pour égayer,

2/ un ragréage au sol, et moquette ou parquet,

3/ un escalier pour la mezzanine,

4/ un peu d'électricité.

Notre fiston sera bientôt dans SA chambre, non ?

J'en entends certains s'étonner : "mais, comment ??? Nous pensions que cette chambre était achevée depuis belle lurette !".

Il est certain que c'est assez agaçant de voir nos amis faire des travaux (agrandissement, rénovation de salon, de cuisine...) et hop, entre trois coups de cuillères à pot, c'est fini ! Vous connaissez évidemment le lièvre et la tortue.... et bien, nous, ce serait plutôt.... le castor ! 

Il faut dire que le mois de mai n'est pas toujours celui où l'on fait ce qu'il nous plaît. Il y a les incontournables :

- les Ségo/Sarko :

-les anniversaires 

 

 

 

 

 

 

 


- les compétitions de gym

  Il y a les impondérables :

- la 205 (mise à la casse après quelques années de bons et loyaux services et plusieurs heures passées à la bricoler plutôt qu'à bricoler la maison), qu'il faut remplacer par une consoeur, soigneusement nettoyée au tampon jex par son ex-jeune propriétaire !

 

 

 

 

 

 

- l'humidité qui soulève le parquet et nous oblige à "réaménager" le..., le..., (enfin, vous savez, cette pièce où on reçoit ses amis...) ,

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 


 


 


 


 


le temps de le recoller et mettre une rustine  (vous n'y verrez que du feu).

 

 

 

 Mes belles peintures "plus blanches que blanches" (cf. http://bergere.over-blog.org/article-5775633.html ) prennent une allure de fresque Inca (c'est un style) 

  et les plinthes n'y sont plus.

Car, en bricolage, pour faire, il faut souvent défaire, mais là, je radote. (cf. http://bergere.over-blog.org/article-4994333.html).

 

 

 

 

 

- Quant à moi, j'écoute le "Stabat Mater", allongée sur mon lit avec une lombalgie. "Arrêtez peinture et jardinage", a dit le docteur. Mais quand je vois mon jardin,

 

 

 

 

non, pas celui-là !

 

c'est celui des voisins.

 

 

 

 

 


Plutôt, celui-ci...






 

Je me dis que je n'en ai pas encore fait trop, (en réalité rien).

Mais il vaudrait peut-être mieux, pour bien faire, payer quelqu'un...

Car à présent, c'est Monsieur Dindon qui finit MA peinture, en plus des kilos de ciment qu'il porte pour le ragréage de la chambre. C'est qu'il n'a pas l'air comme ça, mais c'est un costaud !  

 Pas de ceux qui se regardent dans une glace,


mais plutôt coureur de fond, capable de soutenir l'effort sur une très longue distance. Idéal en bricolage ! Totale admiration... Quand on voit ce qui a été fait en quelques mois, on se dit que ce Dindon-là n'est pas une poule mouillée !


En conclusion :

Au mois de mai,

y'en a encore pour une bonne paye !

sois fort,

et soutiens l'effort !

 

PS : le temps d'écrire ces quelques lignes

le ragréage est en cours de séchage !

Quelle efficacité ! Vous en conviendrez !

si nous n'étions déjà mariés, il me faudrait rapidement l'épouser !

 

Repost 0
22 avril 2007 7 22 /04 /avril /2007 14:07

 

64 ème week-end de captivité pour nos Dindons.

Alors que les français sont appelés aux urnes pour élire leur nouveau président, monsieur Dindon est, quant à lui, toujours prisonnier de ses BA13 et de ses enduits.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Condamné aux travaux forcés









pour avoir eu l'audace il y a trois ans de signer un bout de papier...










Pffff !  Vertigineux ! 

 


Mais la vie s'organise dans la basse-cour  












L'élevage des petits Dindons se poursuit néanmoins dans des conditions correctes.


Ils ont, à présent, droit à un petit coin bien à eux














et peuvent, s'ils le souhaitent se promener dans le jardin,



où poussent mes nouvelles plantations






(vous savez, avec la sècheresse, ça pousse mal....),

mais, peut-être n'avons-nous pas la main verte...

 
























Je vous laisse ; j'ai un dossier extrêmement urgent à tester...

Repost 0
11 février 2007 7 11 /02 /février /2007 14:17

 

La bibliothèque a enfin été remontée, après 20 mois. Elle ne semble pas trop avoir souffert du déménagement.

 

Dans la série des "y'a plus qu'à", le numéro 4729 : y'a plus qu'à vider les cartons (de la bibliothèque) !

 

 

 

 

 

 

 

ceux-là même, qui, bien droits, bien rectangulaires, bien remplis, décoraient avantageusement les murs de notre appartement.

 

 

Ce sont ces mêmes cartons que je viens de redécouvrir dans un amont informe au fond du garage... (je vous confirme que l'appareil photo est droit).

 

 

 

 

 

L'humidité a fait son effet et les enfants ont également participé à cette sculpture d'Art moderne qui pourrait figurer au Musée de la Poubelle.

 

  

 

J'ouvre les cartons un par un et redécouvre les trésors qu'ils dissimulaient : curieusement, ce sont les livres anciens qui ont le moins soufferts car leur épaisse couverture de carton les a protégés de l'humidité, alors que les livres de poche en sont gonflés.

 

 

 

Le rangement n'est pas rapide car chaque nouveau livre sorti invite à prendre une pause pour le relire : un vrai plaisir !

 

Les filles découvrent que nous avons des BD et les emportent rapidement dans leur tanière.

 

 

 

 

Après avoir défait quelques cartons de la bibliothèque, j'ai enfin accès à d'autres contenant des affaires de la cuisine. Ca y est : j'ai retrouvé mon service à thé (théière exceptée) !  Je défais donc mes placards pour les réorganiser.

 

Conclusion : ranger, ça met un de ces bazars !

 

 

Repost 0