Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 22:53
J'écris beaucoup sur les bricoleurs et leurs petites manies... Parlons donc un peu de leur femme maintenant (et je suis bien placée pour savoir de quoi il en retourne !)...

La femme du bricoleur, c'est celle qui subi les énervements quand tout ne tourne pas comme son bricoleur le souhaiterait (c'est-à-dire très régulièrement), celle qui bouche les oreilles des enfants quand leur père pousse des jurons, tout en interdisant formellement à ses rejetons un langage aussi...fleuri....

C'est aussi celle qui s'étonne encore quand son bricoleur soliloque en voiture :
- oui, c'est ça ! Je mettrai une petite plaque ! Oh, ça ne devrait pas se voir....
- tu m'as parlé chéri ?
- hein ? euh, non.... Je pensais à mon étagère...

Ou à table, entre deux histoires de Toto racontées par le petit dernier :
- je suis une b...., j'aurai dû faire une marque !...
- un problème chéri ?
- hein ? euh, non... Je pensais à ma douche...

Brave femme, pensez-vous.... Mais, savez-vous que la femme du bricoleur est une véritable "empêcheuse de tourner en rond" pour celui-ci, car elle l'empêche de bricoler ce qu'il veut quand il veut ? Je vais vous expliquer pourquoi.

Au commencement des travaux, le bricoleur débute dans le métier et sa femme l'aide encore dans sa tâche ; la belle époque ! Puis, le bricoleur prend du grade, s'élevant au fil des mois au rang de super bricoleur du dimanche et c'est à ce moment-là que tout  bascule !

La femme du bricoleur commence à utiliser subtilement une formule magique du type : "Tu sais, ce qui serait formidable mon chéri...", et c'est comme ça qu'il se détourne régulièrement de ses grands chantiers pour répondre aux desiderata de Madame. La question se fait timide au début :

- Mon chéri, pour la salle de bain, ce qui serait fabuleux, ce serait d'avoir de vraies étagères pour ranger le linge de toilette...

Et l'étagère fut réalisée !

Waouh ! C'est super, dis !

Et la femme de s'enhardir devant la qualité du résultat...

- Mon chéri, ce qui serait fabuleux, ce serait d'avoir un espace pour poser les affaires à côté du lavabo...



... et aussi une grande barre pour suspendre les serviettes...

Et il en fut fait ainsi qu'elle l'avait demandé.

Devant les savoir-faire toujours plus importants de son bricoleur, elle continue ses demandes en tout genre, augmentant le niveau des difficultés :

- Mon chéri, ce qui serait fabuleux, c'est que je puisse avoir un bureau pour travailler car cette table de jardin est un peu petite, mais il faudrait profiter de l'espace au maximum sur le côté de la bibliothèque pour mettre l'imprimante...  


Et il lui fabriqua une table s'intégrant parfaitement dans l'emplacement qui lui était destiné.

Et ainsi de suite :


- mon chéri, ce qui serait fabuleux, ce serait d'avoir un vrai dressing dans notre chambre à la place de la petite bonnetière...

Et il
montrait toujours plus d'aisance dans ses créations !

Le niveau d'exigence de la femme du bricoleur s'augmente donc d'autant que ce dernier répond à ses demandes avec de plus en plus de maestria, délaissant ses chantiers en cours...

- euh, au fait, la bonnetière, ce qui serait fabuleux...

C'est là le propre de la femme : toujours vouloir plus et mieux ! (ce ne serait pas une femme sinon).

Ainsi, la femme du bricoleur, forte des splendides réalisations de son mari (si, si ! elle est sincère !), lui complique de plus en plus le cahier des charges, pas toujours au moment où celui-ci l'avait prévu :

- mon chéri, avant de t'occuper de la douche, ce qui serait fabuleux pour la cuisine, c'est que tu me mettes des étagères dans la niche...

... pour mes livres de cuisine, mes vases, mes paniers argentés et mes carafes... Ca fait beaucoup, mais ça ne devrait pas te poser trop de problèmes, non ?

Et quelques croquis plus tard,

le bricoleur a relevé le pari et le casse-tête est très réussi !

Ce que femme veut....


- Bon, maintenant, je m'attaque vraiment à ma s
alle de douche !...
 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ama 20/02/2009 21:45

Bravo pour les étagères ! Et toutes les carafes y sont.... Mr Dindon  peut vendre son savoir-faire.

nat 18/02/2009 09:01

Qu'il est ingénieux ce Dindon ! C'est très coquet cette étagère dans ta cuisine ! Bon, et maintenant, qu va-t-il bien pouvoir faire dans sa maison ??

French in London 15/02/2009 13:01

est-ce que ca marche aussi chez les autres, "Dis, ce serait formidable que je puisse avoir une jolie étagère chez moi" ;-)

Bergère 15/02/2009 14:38


Désolée mais tu n'as pas les mêmes arguments que moi !... Et en plus, tu vas bientôt déménager...