Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 19:37

CA Y EST ! Je suis en vacances : pas de mari, pas d'enfants pendant 10 jours ! Une vraie vie de Mars.

La semaine, je vais bosser (ça, c'est Mars). Je rentre en passant par le centre commercial où j'en profite pour "prendre le temps de faire du shopping" (d'accord, c'est pas très "Mars"...).

Puis, je rentre chez moi et je bricole (ça, c'est Mars) jusqu'à la nuit tombée en écoutant mes airs de musique préférés : Calogero, Bruel, Brassens et autre Brel (d'accord, c'est toujours pas très "Mars"...). Au bout de quelques minutes, je me rends compte que j'ai gardé mes habits "habillés" (très Mars) et mon petit collier ; je pense au discours que j'aurais tenu à mon Mars de mari et, après hésitation et avec un sourire narquois, je joue la carte Mars à fond et achève finalement mon oeuvre sans me changer en prenant garde de ne pas me salir.

Bien sûr, quand on bricole, on n'a pas le temps de ranger (c'est très Mars) et peu à peu, mes bols de soupe (pas Mars), mes tupperwares de salades de haricots ou tomates (pas Mars) et mes tasses de thé matinales (pas Mars) s'entassent dans l'évier. Au bout de trois jours, je craque et range le lave-vaisselle. Pas facile tous les jours de jouer les Mars.

Pendant ce temps, mon Mars de mari joue les Vénus en s'occupant des enfants : "la grande ne mange pas grand chose, le petit se couche tard, ils sont super contents !" Pas facile de lâcher pour une Vénus... "Le petit a vomi ce matin, il est un peu fiévreux ; qu'est-ce que je dois lui donner ?". Vraiment pas facile...

Je garde néanmoins le cap Mars. C'est le week-end. Mon planning est établi minute par minute (très Mars) : je file chez Casto (très Mars) chercher la peinture qu'il me manque pour finir la salle-de-bain, puis je m'installe devant le garage et commence à poncer les fenêtres avec la super "multimaster Fein" (qui est au bricoleur ce qu'est un robot multifonction Kenwood toutes options à la cuisinière !), toute neuve de Mars. Puis je prends la Dremmel (qui est au bricoleur ce qu'est le mini hâchoir Seb à la cuisinière) et je ponce les charnières (très Mars). Travail bien préparé, peinture gagnée ! "Mais tu as pensé à poncer les charnières ? Quoi ? Tu as utilisé (sous-entendu, tu as su utiliser) MA Dremmel ? " Pas facile de lâcher pour un Mars...

Pendant que la peinture sèche, je ne perds pas une minute (très Mars). Je défais tous les lits de la maison et lave couettes, draps et couvertures (d'accord, pas très Mars...). Il fait miraculeusement chaud en ce week-end de début août.

C'est tellement agréable ! Ce serait trop bête de ne pas en profiter. Je prépare la suite de mon travail (très Mars) : bâcher, mettre des scotchs de protection, préparer peintures et pinceaux...

Il fait vraiment très beau... Je m'octroye une pause estivale (d'accord, pas Mars du tout !), tellement délicieuse, assise sur une chaise de jardin, les pieds sur la table à admirer mon rosier se découpant sur le bleu azur du ciel. Hummmm ! C'est pas beau la vie ! On ne se refait pas...

La journée se finit avec la peinture et la cinquième lessive étendue, l'heure de ranger. Mon planning a parfaitement été tenu (très Mars). Fatalement, quand on se concentre sur une chose, le reste ne se fait pas tout seul : le salon est en désordre (très Mars), plein de linge à plier, repasser et ranger (pas Mars du tout).

Mon expérience martienne a été instructive mais la Vénus que je suis a vite repris le dessus pour les quelques jours qui me restaient avant de retrouver ma tribu. Au programme de mes dernières soirées de célibataire après le boulot : grand rangement de rentrée, poussière et ménage annuel !

Vénus est vraiment de retour !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires