Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 14:41

Le jour perce à travers le store du vélux. Je m'étire, profitant paresseusement encore quelques instants de la tiédeur de mes draps. Mon fils saute dans mes bras "c'est à quelle heure le petit déjeuner ?". Je regarde l'heure : 9h00 ! Oups, je ne suis pas en avance au boulot ce matin ! Nous descendons ensemble prendre le petit déjeuner, rapidement rejoints par les filles aux visages encore ensommeillés.

9h22 : je suis douchée et pomponnée. Mon fils est également habillé. Je donne les dernières instructions aux filles pour la matinée et je file au boulot.

9h24 : j'allume l'ordinateur et commence à travailler (quand la connexion se fait sans problème car au fin fond de la campagne charentaise, l'ADSL est parfois "bas débit").

13h17 : mes parents me convient à passer à table (que les enfants ont mise finalement, en râlant comme toujours, et après plusieurs rappels). Les pieds sous la table, quel bonheur !

13h53 : encore quelques "fôtes" à corriger, quelques incohérences à rectifier et j'ai fini pour aujourd'hui. J'éteins mon outil de travail et m'étire (encore). J'ai bien bossé aujourd'hui ! Fini boulot....

Les enfants courent dans le jardin, font de la balançoire, et entreprennent finalement d'aller se baigner dans la piscine. Les enfants, c'est mignon petits, mais c'est tellement bien quand ils grandissent et s'occupent tout seuls ! Je prends le roman fermé tardivement la veille et dont les pages mystérieuses demandent à être tournées pour poursuivre la découverte de ses personnages sybillins.

La tête à l'ombre, assise sur une chaise de jardin, les jambes allongées sur le muret qui me fait face, je regarde les enfants jouer et nager. Je ferme un instant les yeux pour profiter de ce moment de tranquillité absolue et ouvre grand mes sens. L'odeur de l'herbe fraîchement tondue taquine mes narines et me replonge instantanément dans la ferme basque, symbole des vacances de mon enfance et de tant de souvenirs de cartes postales, forcément un peu idéalisés par les années mais tellement doux.

Un souffle léger caresse mon visage et mes bras chauffés par un soleil enfin estival. Un petit frisson parcourt ma peau ; hummmmm !... Aujourd'hui, c'est l'été ! Un insecte volant non identifié me le confirme en ajoutant son bruit à celui plus lointain d'un tracteur qui fait les foins et à celui très présent des enfants dans la piscine. Pour un peu, on se croirait dans un film de pub pour lessive. Repos....

Ne plus être dans un bureau gris, ne plus mettre une heure pour y aller et une autre pour revenir, ne plus courir pour être à l'heure, c'est les vacances ! Ne pas être complètement disponible, ne pas être totalement détendue, ne pas profiter des uns et des autres autant qu'on le voudrait, s'énerver derrière un clavier ou contre une machine récalcitrante, c'est des vacances ?

A mi-chemin entre boulot et vacances et à l'heure où l'on parle des dimanches travaillés, j'ai essayé cette année, en avant première, les "vacances travaillées", un nouveau concept qui, comme bien des nouveautés, a ses inconvénients et ses avantages. Côté boulot : efficace ; côté vacances : un peu frustrant. Jamais content !

Partager cet article

Repost 0

commentaires