Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il faut tout, tout prévoir !

Un blog sur un chantier ? Quel intérêt ?

Oui ! Mais quand le chantier est habité par la Famille Dindon (de la farce) et que c'est une femme qui raconte les travaux, ça peut devenir amusant... surtout quand ça dure, ça dure... un an , deux ans, trois, quatre....

 

  avant /
après

 

 









- Pour les paresseux qui n'aiment pas lire, vous trouverez des
albums photos tout à fait parlants... (photos Bergère, tous droits réservés)
- Pour les femmes dont les hommes veulent se lancer dans les travaux, renseignez-vous avant !
- Pour avoir une vision plus globale de l'histoire avec photos, régalez-vous  de ma vision des travaux.
- Pour prendre des leçons de bricolage, instruisez-vous avec Maître Dindon.
- Pour savoir où nous en sommes
aujourd'hui, cliquez sur "les dernières avancées du chantier".
- Pour en rire un peu, allez tester "mes clins d'oeil"
- Pour connaître le
début de l'histoire, allez lire "le roman de nos travaux".

Archives

Articles Récents

1 juillet 2007 7 01 /07 /juillet /2007 15:40

Les samedis de juin sont des journées minutées, et il arrive bien souvent le soir que l'on ait l'impression de ne rien avoir fait. J'ai donc pris le temps de me demander à quoi était passée ma journée.

 Lever à 7h30 : c'est un samedi travaillé pour les enfants et leurs instituteurs !

 8h50 après une rapide douche, je saute dans les premières chaussures venues (vieilles mais tellement confortables) et nous partons en trombe pour aller à la remise des prix des CM2, en présence de Madame le Maire.

 

Retour à 10h27, je me mets à l'aise : j'ai une petite heure pour faire un brin de ménage et aspirer la poussière qui s'est déposée après le ponçage des derniers enduits.

 

 

 

 

11h22, je me rafraîchis sommairement et cours à l'école chercher les filles et surtout fêter le départ de notre déjà regretté directeur.

 

13h03, retour attendu mais joyeux après un bon petit apéro... Les enfants crient famine et s'impatientent depuis une bonne demi-heure.

Il faut être efficace maintenant ! Déjeuner, coucher le petit dernier pour sa sieste, ranger la cuisine, suspendre la lessive mise en route ce matin, etc.

 

 

14h37 : enfin les choses sérieuses ! Cet après-midi, le vrai programme, c'est la sous-couche des murs de notre future chambre ! Je ne suis pas au bout du rouleau...

 

17h14 : changement radical de style. Nous déposons les filles chez leurs amies et filons à un mariage pour la soirée (oui, effectivement, nous ne sommes pas en avance...)

Mon mari est agacé : encore un samedi où nous n'avons rien fait !

Je commence à comprendre pourquoi il me dit qu'il en a marre des week-ends passés à courir ; c'est surtout le changement permanent de tenue qui est éprouvant et fait perdre du temps !

Partager cet article

Repost 0

commentaires